Rencontre avec Thomas Maindron...

Thomas Maindron

 

Thomas est le programmateur du Festival de Poupet. Il travaille pour l'association et organise les affiches de cet évènement familial qui anime Vendée Vallée tout le mois de Juillet.

 

Le Festival , qu'est-ce que c'est ?

Poupet, c'est un festival de musique et avant tout une belle histoire collective. Une envie commune de partager des émotions. A l'origine, c'est l'idée des membres d'un atelier de vannerie de battre le record du monde du plus grand moulin en osier ! 32 ans plus tard, le millionième festivalier  a été accueilli. Des artistes comme Johnny Halliday, Sting, Elton John ou Manu Chao, ont foulé le plateau du festival, encadrés par 500 bénévoles chaque année.

En pleine nature ?

Le Festival de Poupet s'est installé petit à petit, tout n'a pas toujours été simple.

Une programmation de qualité

La chance du festival c'est de programmer des concerts la semaine. Ça permet aux tourneurs de pouvoir booker des dates facilement et qui entrent dans le planning des tournées. Lorsque les autres festivals se battent uniquement sur les week-end, le festival propose des dates en semaine. Comme nous sommes juste à côté du Puy du Fou, programmer des concerts les soirs de Cinéscénie serait prendre un grand risque !

Le cadre est super intimiste. Le théâtre de verdure ravit aussi bien les artistes que le public de festivaliers. La proximité artiste/public est ce qui est le plus impressionnant et ce qui fait la qualité de l'évènement. Une vraie relation se créée.

Construire une programmation

La commission "prog" est composée d'une dizaine de personnes. Dès septembre, nous faisons le tour des artistes qui tournent ou que nous aimerions faire venir. Une liste de plus de 400 artistes est constituée pour arriver à une douzaine de dates étalées sur le mois de juillet. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte : les cachets, le style, la disponibilités...L'enjeu c'est que la programmation soit éclectique, qu'elle plaise à plusieurs publics. C'est notre marque de fabrique : Orelsan/Nekfeu, Deep Purple, Francis Cabrel, Juliette ou encore le lac des cygnes...

Des négociations difficiles

Les sommes négociées sont souvent importantes et nous sommes en concurrence avec d'autres festivals pour attirer tel ou tel artiste. Construire une programmation est un vrai casse-tête : on pose des options sur des dates qui peuvent changer 5 à 6 fois et ce pour chacun des artistes ! Une date qui se décale peut avoir des répercussions sur 4 autres...mais au final, nous sommes toujours parvenus à proposer une affiche cohérente.

Des choses sérieuses...sans se prendre au sérieux !

En effet, on aime délirer, ça nous ressemble ! Après le Réveillon de la Saint-Ignace, Las Végas du Bois ou encore Rencontre en train connu, ou a proposé Poupet Déraille avec Patrick Sébastien...un véritable succès! Au milieu de la "prog" on propose une soirée moins conventionnelle et c'est année ce sont "les stars des années 90" qui vont nous replonger dans nos souvenirs.

Toutes les infos sur le Festival !